17/10/2020

Le noyau Linux 5.9 est disponible

logo Linux

Les distributions Linux pourront bientôt s’appuyer sur un nouveau noyau. Pas de grande de révolution pour cette mise à jour, mais de nombreuses améliorations sont proposées pour la gestion de la mémoire et la prise en charge matérielle.

Meilleure gestion de la mémoire

Le nouveau noyau linux propose une gestion la mémoire anonyme améliorée et un nouveau contrôleur de mémoire pour l’allocation au noyau qui permet de réduire son utilisation globale. La prise en charge du noyau compressé en ZSTD, du disque virtuel et des initramfs dans le processus de démarrage du noyau permet d'accélérer les temps de démarrage.

Prise en charge matérielle

Côté matériel, le noyau embarque la prise en charge précoce de la prochaine Radeon RX 6000 RDNA 2, des cartes graphiques Intel Xe et Intel Rocket Lake, l'inclusion tardive de la prise en charge de l'Intel FSGSBASE (offrant des améliorations possibles des performances sur les puces de type Ivy Bridge) et des efforts supplémentaires déployés pour prendre en charge l'USB 4.0.

Pour l’architecture ARM, Schedutil est désormais le régulateur d'échelle de fréquence par défaut du CPU pour ARM/ARM64 ; les SoC Tegra X1 et X2 de NVIDIA ont désormais un son qui fonctionne ; une série de cartes simples (anciennes et nouvelles) prennent en charge la lecture, y compris le duo IdeaPad de Lenovo (un prochain Chromebook basé sur le SoC MT8183 (Helio P60t)) et la révision sunxi v1.2 Allwinner utilisée dans les versions récentes du PinePhone de Pine64.

Enfin, des modifications du système de fichiers sont également prévues dans Linux 5.9. Les systèmes de fichiers BTRFS, XFS, ext4 et F2FS sont parmi ceux qui bénéficient de correctifs, d'ajustements et de réglages (le premier bénéficiant d'une nouvelle option de montage de secours pour regrouper toutes les options de montage existantes afin d'améliorer la récupération). Les joueurs équipés du contrôleur 8bitdo SN30 Pro+ peuvent bénéficier d'un support de grondement avec Linux 5.9, gracieuseté de Microsoft, rien de moins.

 

Source : www.kernel.org

Actualités