03/11/2020

Le monde de l’open source épargné par la crise selon la Fondation Linux

logo de la fondation Linux

Selon le dernier rapport de la Fondation Linux sur l’emploi dans le domaine de l’open source, la demande reste forte particulièrement pour les profils Linux, Cloud et DevOps.

Développé en partenariat avec edX, la huitième édition du rapport sur l’emploi open source dévoile les dernières tendances en matière de carrières dans les logiciels libres, les compétences recherchées, et les effets de la pandémie COVID-19 sur les tendances d'embauche.

 

Les principales conclusions

 

  • Le recrutement est en baisse, mais pas à l’arrêt, en raison de la COVID-19 : malgré la pandémie et le ralentissement économique, 37 % des responsables de l'embauche déclarent qu'ils vont recruter davantage de professionnels de l'informatique qualifiés au cours des six prochains mois.
  • La formation en ligne gagne en popularité pendant l'ère COVID-19 : 80 % des employeurs déclarent aujourd'hui proposer des cours de formation en ligne pour permettre à leurs employés d'apprendre des logiciels libres, contre 66 % il y a deux ans.
  • Les certifications gagnent en importance : 52 % des responsables du recrutement sont plus susceptibles d'embaucher une personne possédant une certification, contre 47 % il y a deux ans.
  • Les talents qualifiés dans le domaine des logiciels libres sont toujours rares : 93 % des responsables du recrutement déclarent avoir des difficultés à trouver des personnes ayant des compétences en matière de logiciels libres, contre 87 % il y a deux ans.
  • L'augmentation du nombre de candidats : Les professionnels du DevOps sont devenus le poste le plus recherché, 65 % des entreprises cherchant à recruter davantage de talents du DevOps, contre 59 % en 2018.
  • Les technologies de l'informatique en nuage sont en vogue : en termes de domaines de connaissance, les responsables du recrutement indiquent que la connaissance des technologies de l'informatique en nuage ouvertes a l'impact le plus important, 70 % d'entre eux étant plus susceptibles d'embaucher un professionnel possédant ces compétences, contre 66 % en 2018.

 

Les motivations

Les tensions dans le recrutement peuvent trouver leurs sources dans une enquête publiée par Red Hat. Dans cette étude, 86 % des responsables informatiques ont déclaré que les entreprises les plus innovantes utilisent des logiciels open source, rappelant les raisons de leur choix :  des solutions de meilleure qualité, un coût de propriété plus faible, une sécurité améliorée et des capacités natives du Cloud. 77 % des personnes interrogées ont aussi déclaré qu'elles prévoyaient d'accroître leur utilisation de logiciels open source dans les 12 prochains mois.

Les profils les plus en vue

figure1

En 2018, 72 % des entreprises cherchaient à engager des développeurs. En 2020, ce chiffre est tombé à 59 %, selon le rapport. Le DevOps est devenu le principal poste que les responsables du recrutement cherchent à pourvoir. 65 % d'entre eux cherchent à recruter des talents du DevOps. Cela fait passer la demande de développeurs au deuxième rang (59 %) pour la première fois dans l'histoire de ce rapport.
Les ingénieurs restent en troisième position, avec 56 %, suivis par les architectes (41 %). SysAdmins a connu une baisse massive, passant de 49 % en 2018 à 35 % aujourd'hui. Cela s'explique probablement, selon le rapport, par le fait que les administrateurs systèmes passent de leur travail traditionnel, axé sur les serveurs, à un travail plus large, celui de DevOps.
D’autres principales compétences recherchées sont Linux, le Cloud et la sécurité. Selon le rapport, parmi les responsables du recrutement, 74 % des responsables du recrutement déclarent que Linux est la compétence la plus demandée chez les nouveaux embauchés. 69 % des employeurs veulent des employés ayant une expérience des nuages et des conteneurs, contre 64 % en 2018. Le rapport montre également que 63 % veulent des employés capables d’architecturer des solutions basées sur des logiciels open source.
La sécurité est également importante, selon le rapport. 48 % des entreprises souhaitant que leurs potentiels employés possèdent ces compétences. D'autres compétences souhaitables sont la connaissance de nouveaux outils, l'expérience de l'utilisation d'outils de développement open source comme Git, l'expérience de la conduite de projets déjà en production, et des personnes ayant déjà travaillé sur des projets open source.

La Fondation Linux confiante

Dans le communiqué de presse de la Fondation Linux, le directeur exécutif Jim Zemlin déclare : « 2020 a été une année difficile pour nous tous, mais il est encourageant de voir que l'open source continue à offrir de nombreuses opportunités », « La Linux Foundation et nos membres continueront à travailler pour fournir des avancées technologiques qui profitent à tous tout en s'efforçant de rendre plus accessibles les opportunités éducatives de l’open source ».

 

L’enquête a été menée auprès des responsables du recrutement et des professionnels de l’open source. 175 responsables du recrutement des entreprises, des PME, des organisations gouvernementales et des agences de recrutement, ainsi que 900 professionnels de l'open source.

 

Source : Rapport 2020 sur les emplois de l’open source

Actualités