08/09/2019

La bibliothèque de confidentialité différentielle de Google disponible en Open Source

logo Google

Cette bibliothèque permettra aux développeurs d’utiliser des données agrégées anonymisées dans leurs produits. Ainsi la confidentialité des données utilisateurs est préservée.

Publiée le 5 septembre dernier via Github, la bibliothèque de confidentialité différentielle de Google est utilisée dans certains de ses produits. La bibliothèque est conçue pour aider les développeurs à créer des produits qui utilisent des données agrégées anonymisées de manière à « préserver la confidentialité ».

la confidentialité différentielle

Miguel Guevara, chef de produit au bureau de la protection des données et de la confidentialité de Google, commente dans un billet de blogue : « Que vous soyez un urbaniste, un propriétaire de petite entreprise ou un développeur de logiciels, tirer parti des données des données peut améliorer le fonctionnement de votre service et répondre à des questions importantes […] Mais sans protection stricte de la confidentialité, vous risquez de perdre la confiance de vos citoyens, clients et utilisateurs. L’analyse de données utilisant la confidentialité différentielle est une approche qui permet aux organisations de tirer des enseignements de l’ensemble des données tout en veillant à ce que ces résultats ne permettent pas la distinction ou la réidentification des données d’un individu. »

Cette bibliothèque est développée en langage C++ et se concentre sur les fonctionnalités les plus complexes à développer si l’on devait partir d’une page blanche. Elle propose aussi des fonctions statistiques standards (comptes, sommes, moyennes, médianes et variance). La livraison de la bibliothèque s’accompagne d’une extension dédiée au SGBD PostgreSQL, et quelques aides au démarrage pour les nouveaux entrants sur le projet.

« Nous sommes ravis de rendre cette bibliothèque largement accessible et espérons que les développeurs envisageront de l’exploiter au fur et à mesure de l’élaboration de leurs stratégies de confidentialité des données », a ajouté Guevara. « De la médecine au gouvernement, en passant par les entreprises et au-delà, nous espérons que ces outils open source contribueront à produire des informations qui profiteront à tous. »

Source : developers.googleblog.com

Actualités