24/03/2020

L’Open source pour fournir les respirateurs artificiels.

logo Open Source Ventilator

En cette période de pandémie où les respirateurs artificiels sont l’objet d’une pénurie en Europe et dans d’autres parties du monde, le monde de l’open source se mobilise pour proposer des alternatives peu coûteuses.

La mobilisation internationale contre la pandémie de covid-19 nous permet de mettre en lumière certaines vertus des licences ouvertes. Alors que certains industriels fontfi de l’urgence sanitaire en privilégiant leurs intérêts économiques, le monde de l’open source se retrousse les manches. Plus de 600 experts et chercheurs se sont donné pour objectif la création d’un respirateur artificiel peu coûteux. Il pourrait être assemblé dès les jours à venir.

Facile à assembler et peu coûteux

C’est une équipe irlandaise qui est à la tête d’une communauté internationale d’ingénieurs, de designers et de professionnels du secteur des soins de santé depuis dix jours. Il s’agit de pour cette équipe de créer un ventilateur mécanique facile à assembler et bon marché, en partageant les ressources et les connaissances de chacun.

Colin Keogh, le coordinateur du projet, est positivement surpris par l’engouement provoqué par cette entreprise communautaire : « Les gens nous ont rejoints, parce qu’ils veulent faire quelque chose de concret pour aider à résoudre cette crise mondiale. (…) Nous voulons développer une solution d’urgence. Si nous ne sommes pas certains que ces ventilateurs seront utiles en Irlande, ils pourront l’être dans d’autres pays. »

Tests cliniques à venir rapidement

Les résultats du projet Open Source Ventilator (OSV) sont rapides. Ils sont disponibles via le site web mis en ligne il y a une dizaine de jours. Les ressources du projet sont à ce jour partagées sur différents médias : sur Slack, Google Docs et Github.

Le prototype de ce ventilateur mécanique open source devrait déjà pouvoir être testé, puis validé, dans un environnement médical dès cette semaine. Une excellente nouvelle pour le milieu hospitalier partout dans le monde, face à la pandémie de coronavirus.

Une vidéo de présentation du projet est disponible ici.

Actualités