25/05/2020

Des nouveautés pour Tryton 5.6

logo tryton

La nouvelle version Tryton, solution open source de gestion, apporte des améliorations des performances de nouvelles fonctionnalités. Deux nouveaux modules font aussi leur entrée.

Pour rappel, Tryton est un progiciel de gestion intégré modulaire principalement écrit en langage python. Fondé sur une architecture trois tiers, il fournit une cinquantaine de modules standards couvrant la majorité des besoins des entreprises (achats, ventes, gestion de stock et production, facturation, relance, comptabilité, etc.). Ils sont accessibles aux utilisateurs soit via une application Web, une application native ou bien une bibliothèque Python. Le projet est mené sous l’égide de la fondation privée Tryton qui a la charge de protéger, promouvoir et développer Tryton comme logiciel libre.

Les améliorations pour les utilisateurs

  • Sur les formulaires achats, ventes et tiers, des boutons « liens » ont été ajoutés ; ces boutons affichent le nombre d’enregistrements auxquels ils sont liés et ouvrent une vue sur ceux‑ci ;
  • l’exportation CSV s’est vu ajouter une nouvelle fonctionnalité permettant l’exportation de tous enregistrements listés (auparavant seuls les enregistrements sélectionnés pouvaient être exportés), il est également possible d’obtenir une URL sécurisée liée à l’exportation (utile pour être utilisé dans une feuille de calcul et mis à jour à la volée) ; les utilisateurs ont également la possibilité d’exporter directement un champ relation, c’est son nom qui sera utilisé ;
  • lors des transitions dans les modules achats, ventes et production, on sauvegarde désormais le nom de l’employé à l’origine de ces changements d’état (devis, confirmation, mise en production…), cela aide à identifier le responsable en cas de problème ;
  • de nombreuses améliorations ont été apportées au calcul du prix de revient, une tâche automatique recalcule le prix de revient d’un article si nécessaire (par exemple, lorsqu’un coût de débarquement a été appliqué sur une réception passée), le recalcul met également à jour tout l’historique des prix qui en découlent ; un assistant permet la mise à jour ou correction d’un prix de revient à une date précise (montant fixe ou formule), cette mise à jour sera bien entendu prise en compte lors de chaque recalcul ;
  • dans le client Web, les listes ont maintenant un défilement infini ; en effet, dès que l’on atteint le bas d’une liste (20 lignes par défaut), le client charge automatiquement le bloc d’enregistrements suivants (il n’est donc plus nécessaire de cliquer sur le bouton « Plus ») ;
  • il est possible de définir un deuxième type sur le compte (compte de résultat ou bilan) qui sera utilisé lorsque le solde est un débit ; en effet, certains pays exigent que le solde d’un compte soit reporté à deux endroits différents selon qu’il s’agit d’un débit ou d’un crédit ;
  • l’assistant qui crée automatiquement les périodes de l’exercice fiscal demande désormais le jour du mois de fin de la période ; il s’avère que dans certains pays (Royaume‑Uni par exemple), pour certaines sociétés, les périodes ne démarrent pas le premier jour du mois ;
  • les paiements Stripe peuvent maintenant être remboursés totalement ou partiellement depuis l’interface de Tryton, ceci évite de devoir donner accès au tableau de bord de Stripe à trop d’employés ;
  • Tryton est capable de trier les tiers en fonction de leur proximité d’un autre tiers de référence, la distance est calculée par le nombre de relations à traverser pour relier les deux tiers — cela aide pour associer un contact à une vente, les contacts « proches » sortiront en premier ;
  • les projets et leurs tâches peuvent être facturés sur un prix fixe, c’est‑à‑dire un prix qui ne dépend pas du temps estimé ou effectué.

Les nouveaux modules

  • Cash Rounding : de plus en plus de pays européens imposent d’arrondir les montants finals à cinq centimes, ce module permet de définir par devise l’arrondi à effectuer sur les montants finals, les ventes et les factures clients ont leur total arrondi si l’option est activée — les achats et les factures fournisseurs sont configurables au cas par cas ;
  • Sale Supply Production : ce module complète la série sur les approvisionnements à la vente, il permet de déclencher un ordre de production par ligne de produit vendu ; ainsi, la production sera liée à une vente précise et non pas regroupée.

Améliorations pour les administrateurs

  • nous fournissons en plus de la version 32 bits pour Windows, une version 64 bits ;
  • l’assistant qui se lance à la première connexion propose une nouvelle étape qui permet d’activer d’autres langues (en plus de celle par défaut) sur le système.

Source : discuss.tryton.org

Actualités