07/10/2019

Trois collectes de fonds pour 77 millions dans l’open source

logo open source

Le mois de septembre a été particulièrement généreux pour les start-ups de l’open source. Akeneo, Gatsby et Scylla ont récolté 77 millions d’euros, dont 41 millions pour Akeneo, société française.

41 millions d’euros pour Akeneo

Akeneo est une start-up française spécialisée dans la gestion des informations produits et des catalogues en ligne. Fondée en 2013, elle a levé 41 millions d’euros auprès de Summit Partners et de ses investisseurs historiques Alven, Partech et Salesforce Ventures, ainsi que de l’entrepreneur Stephan Dietrich.

À l’occasion de l’annonce de la levée de fond, Akeneo ajoute qu’elle est « devenue la plateforme de gestion de l’information produit la plus utilisée au monde et enregistre un taux de croissance annuel composé à trois chiffres pour la sixième année consécutive ».

Les fond levés permettront à Akeneo de continuer « à investir dans ses activités commerciales et marketing aux États-Unis, tout en doublant ses investissements en recherche et développement, notamment dans le domaine de l’intelligence des données produits “product data intelligence” afin d’automatiser la gestion des informations produits et d’améliorer le contrôle de la qualité de l’expérience produit.

L’entreprise prévoit également de recruter plus de 100 personnes au cours de la prochaine année pour soutenir cette prochaine phase de croissance rapide. »

ScyllaDB lève 25 millions de dollars

ScyllaDB développe un logiciel de base de données, et elle annonce une levée de 25 millions de dollars (23 millions d’euros), auprès d’Eight Roads Ventures (investisseur principal), ainsi que d’actionnaires déjà présents.

Syclla propose une solution dans deux versions, l’une open source, l’autre payante. Après plusieurs collectes de fonds successives, Scylla a réalisé une capitalisation de 60 millions de dollars.

Gatsby lève 15 millions de dollars

GatsbyJ a levé 15 millions de dollars (13,8 millions d’euros) pour sa plateforme open source de développement web accéléré, basée sur React. Ce tour de table est mené par CRV, suivi par des investisseurs antérieurs. L’entreprise avait précédemment levé 3,8 millions de dollars en amorçage.

Actualités