19/11/2018

Red Hat Enterprise Linux 8 en version beta

logo red hat

La dernière version majeure de la distribution Linux se concentre sur la compatibilité avec les conteneurs.

La précédente version de la distribution Hat Enterprise Linux (RHEL) était publiée il y a quatre ans. De nombreux changements ont été opérés depuis au rang desquels : une meilleure interopérabilité avec Microsoft Windows, la prise en charge des machines virtuelles, l’utilisation du système de fichier XFS par défaut et l’apparition de Docker. Dans cette nouvelle version, c’est cette dernière composante qui est mise à l’honneur pour un monde de l’informatique décentralisée, fondé sur le cloud et les conteneurs.

S’appuyant sur le noyau Linux 4.18, cette version de RHEL est basée sur la version Fedora 28 de mai 2018 de la communauté Red Hat. Elle bénéficie donc de centaines d’améliorations de Linux. GNOME 3.28 est désormais l'interface par défaut pour le bureau avec Wayland comme serveur d'affichage. Le serveur X.Org sera néanmoins toujours disponible.

Les flux d’applications

C’est le nouveau concept introduit dans cette nouvelle distribution. Avec les flux d’applications, la mise à jour des paquetages utilisateurs sera encore plus facile à mettre à jour. Ils permettent de mettre à jour des applicatifs, comme les langages de programmation en laissant intacts les paquetages de base du système d’exploitation. Les programmes les plus récents seront donc facilement accessibles sans attendre les mises à jour majeures de la distribution.

L’application de gestion des flux d’application dénommée Streams permet aussi l’archivage des versions d’un même paquetage, très utile pour gérer les différents environnements de développements et de production. Streams prend en charge une nouvelle extension du format de conditionnement RPM classique de Red Hat: Modules. Il ainsi possible d’installer plusieurs versions majeures d’un même programme.

Les vieux compagnons de route de gestion des paquetages (YUM et RPM) ont aussi été améliorés. Ils acceptent le format modules et s’appuient sur le gestionnaire de paquets DNF de nouvelle génération et prennent en charge le contenu modulaire et améliore les performances.

Les conteneurs

RHEL se conçoit comme une distribution de choix pour aider les développeurs à rechercher, exécuter, créer et partager des applications conteneurisées le plus rapidement et efficacement possible. La distribution offre une large gamme d’outils pour cela : Buildah pour la construction de conteneurs; Podman, pour la gestion des conteneurs en cours d'exécution; Skopeo, pour le partage et la recherche des conteneurs. RHEL propose aussi Composer pour la création complète d’une machine virtuelle. Composer permet de créer et de déployer simplement des images personnalisées sur le cloud hybride.

Source : https://developers.redhat.com

Actualités