08/05/2020

Munich s'engage sur le programme "Argent public ? Code public !

logo FSFE

Le nouvel accord de coalition à Munich s’engage sur le principe de “l’argent public ? Code public !”. La branche européenne de la Free Software Foundation (FSFE), à l’origine de cette campagne de lobbying, se félicite de cette décision du nouveau gouvernement.

Une nouvelle coalition suite aux élections

La création d’une nouvelle coalition regroupant le SPD et les Verts s’est formée à Munich suite aux élections locales de Mars. Dimanche dernier, cette coalition s’est accordé sur un programme commun, lequel comprend le soutien à l’utilisation du logiciel libre tel que décrit dans la lettre ouverte de la FSFE : “Public Money ? Code public”. C’est un nouveau signal positif envoyé par le gouvernement de Munich après une régression engagé par le dernier gouvernement (SPD/CSU).

Matthias Kirschner, président de la Free Software Foundation Europe déclare : “Les administrations publiques suivant le principe de ‘l’argent public ? Code public’ peuvent bénéficier de la collaboration avec d’autres organismes publics, de l’indépendance vis-à-vis des fournisseurs uniques, d’économies d’impôts potentielles, d’une innovation accrue et d’une meilleure base pour la sécurité informatique ».”

Le traité passé dimanche dernier laisse cependant une marge d’amélioration : il comporte quelques lacunes typiques telles que la vague limitation aux logiciels dont le code ne contient pas de données personnelles ou confidentielles. La FSFE déclare donc qu’elle continuera à suivre de près les progrès de la mise en œuvre de la politique “Public Money, Public Code” et la manière dont les procédures de passation de marchés seront traitées à l’avenir.

Actualités