07/05/2020

Le moteur Google Kubernetes Engine exécute les applications Windows

logo Google Kubernetes Engine

Kubernetes, la solution  open-source permettant d’automatiser le déploiement, la mise à l’échelle et la gestion des applications conteneurisées est, dans sa déclinaison par Google, capable d’exécuter un conteneur Windows Server.

Disponible pour la mise en production

Google avait donné un aperçu de la prise en charge des conteneurs Windows Server dans le moteur Google Kubernetes Engine (GKE) au début de l’année. Aujourd’hui, la firme annonce la disponibilité générale de la solution pour une utilisation en production. L’exécution des applications Windows dans des conteneurs sur Kubernetes peut permettre aux entreprises de réaliser des économies importantes, ainsi que d’améliorer la fiabilité, l’évolutivité et la sécurité — des éléments particulièrement importants en période d’incertitude.

Depuis le début d’année, Google a bénéficié des retours de nombreux clients pour adapter la solution aux besoins des entreprises. Ainsi, des fonctionnalités ont été ajoutées telles que le support des clusters privés et des clusters régionaux, l’intégration avec Active Directory en utilisant le group Managed Service Account (gMSA), et des choix de différents supports : Long-Term Servicing Channel (LTSC) et Semi-Annual Channel (SAC).

La solution comprend également l’intégration avec la Google Cloud Console pour simplifier la création de nouveaux clusters GKE ou la mise à jour de clusters existants avec des pools de nœuds Windows Server.

Des applications déjà testées

Différentes solutions ont déjà été testées avec les conteneurs Windows Server, Google dresse ainsi une première liste :

  • Aqua : la plateforme de sécurité d’Aqua peut être déployée directement sur un cluster GKE et permet aux utilisateurs d’applications Windows de scanner des images et de s’assurer que seules des images fiables sont déployées en production, tout en prévenant les attaques liées aux conteneurs en temps réel.
  • Chef : La solution de livraison d’applications de Chef, Habitat, peut facilement et efficacement conditionner et déployer n’importe quelle application Windows dans GKE.
  • CircleCI : CircleCI orbs supporte le déploiement vers des conteneurs Windows fonctionnant sur GKE, vous permettant de déployer des applications en quelques minutes à partir de votre pipeline CI/CD.
  • CloudBees : accélérez la livraison de vos logiciels en utilisant les pipelines CloudBees Core pour tester et créer des applications Windows gérées sur GKE.
  • Rafraîchissement de code : Codefresh fournit un support natif pour la connexion aux clusters GKE, afin que vous puissiez créer un pipeline de déploiement pour servir les applications Windows sur le cluster.
  • Datadog : En déployant l’agent Datadog sur votre pool de nœuds Windows, vous pouvez surveiller toutes vos applications Windows conteneurisées s’exécutant sur un cluster GKE.
  • GitLab : exécutez un pipeline CI/CD avec des runners Windows sur GitLab (à la fois dotcom et auto-hébergé) pour déployer automatiquement des applications Windows sur GKE.
  • JFrog : JFrog Artifactory sert de registre Kubernetes qui permet une traçabilité complète de toutes vos applications Windows orchestrées.
  • New Relic : la solution New Relic Kubernetes pour GKE vous permet d’observer pleinement les métriques, les événements, les journaux et les traces pour les charges de travail Windows exécutées dans vos clusters Kubernetes.

Source : https://cloud.google.com/blog/

Actualités