11/02/2019

Kubernetes : le premier EDI natif est proposé par Red Hat

logo red hat

Malgré l’usage croissant de la technologie de conteneurs, il n’existait pas à ce jour d’environnement de développement intégré natif pour Kubernetes. C’est le géant de l’open source Red Hat qui tire le premier !

Malgré l’engouement croissant des projets de développement pour les technologies de conteneurisation, aucun ED natif n’était encore proposé. Pour suppléer à ce manque, Red Hat propose Red Hat CodeReady Workspaces, un environnement basé sur un navigateur. CodeReady Workspaces est une évolution de l’EDI open-source Eclipse Che auquel vient s’ajouter des fonctionnalités qui étaient auparavant la propriété exclusive de Red Hat.

Optimisé pour l’écosystème Red Hat

Évidemment, Red Hat propose ici un produit qui est optimisé pour son propre écosystème, à savoir OpenShift, la plateforme Red Hat spécialisée dans les technologies Docker et Kubernetes et plus généralement la distribution Red Hat Enterprise Linux. D’autres EDI proposait déjà des fonctionnalités pour Kubernetes comme IntelliJ IDEA de JetBrain, mais CodeReady est le premier fonctionnant dans un cluster Kubernetes.

Les fonctionnalités

CodeReady Workspaces permet de gérer le code, les dépendances et les artefacts dans des modules et conteneurs OpenShift Kubernetes, avec une compatibilité dès les premières étapes de développement. L’environnement de développement se concentre sur la facilité des développements, ne nécessitant aucune expertise dans les technologies Kubernetes ou OpenShift.

CodeReady intègre une nouvelle fonction de partage. Dénommée Factories, elle se présente comme un système de modèle contenant l’emplacement du code source, la configuration de l’exécution attenante, ainsi que les outils et les commandes nécessaires au projet. Très rapide dans sa première mise en œuvre, la solution permet de travaille via n’importe quel appareil muni d’un navigateur, quelque soit le système d’exploitation, voire d’autres environnent de développements connectés à l’espace partagé.

developer-workspace-server

Globalement, CodeReady permet aux développeurs de :

  • Intégrer avec votre système de contrôle de version préféré des référentiels publics et privés.
  • Contrôler les permissions et les ressources de l’espace de travail
  • Mieux protéger la propriété intellectuelle en protégeant le code source des ordinateurs portables et des appareils mobiles difficiles à sécuriser.
  • Utiliser l’authentification LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) ou AD (Active Directory) pour l’authentification à connexion unique.
  • Dans l’ensemble, cette solution n’est pas un casse-tête. Si vous développez avec Kubernetes et des conteneurs sur OpenShift, prenez CodeReady. Point final. Mieux encore, CodeReady est disponible gratuitement pour toute personne disposant d’un abonnement OpenShift. Rejoignez simplement le programme Red Hat Developer, téléchargez et mettez-vous au travail.

Source : developers.redhat.com

Actualités