08/11/2018

iLe rapport Digital Ocean sur les contributions à l’Open Source

logo Digital Ocean

Pour fêter l’anniversaire des 20 ans du mouvement Open Source, la société Digital Ocean a concentré son sondage annuel sur ce secteur.

Digital Ocean est un fournisseur d'infrastructure cloud basé aux États-Unis. La société s'est notamment intéressée aux rapports des développeurs et leurs entreprises quant à l’usage et la contribution à l'open source. La cinquième édition du rapport est fondée sur un sondage auprès de 4300 répondants du monde entier. Dans ce panel. 42 % des répondants disent travailler dans des entreprises du secteur IT & Services, 29 % dans les entreprises de logiciels, 5 % dans les services financiers et 5 % dans l'éducation.

Les principales conclusions du rapport

  • En vingt ans, un peu plus de la moitié des développeurs interrogé sont contribué à des projets open source (55%). Cependant, c'est moins que ce que les entreprises attendent de leurs employés: trois répondants sur quatre déclarent que leur entreprise s'attend à ce qu'ils utilisent des logiciels open source dans le cadre de leur travail de développement quotidien.
  • Les deux des obstacles les plus importants qui empêchent les développeurs de s’impliquer dans l’open source sont :ne pas savoir par où commencer et avoir la crainte de ne pas posséder les compétences requises. Les entreprises qui ne donnent pas à leurs employés le temps de contribuer constituent également un facteur important de frein à la contribution.
  • Parmi les cinq principales sociétés de technologie (Microsoft, Google, Amazon, Facebook et Apple), les développeurs ont déclaré, dans leur grande majorité, que Google soutenait le plus la communauté open source, suivie de Microsoft. Apple s'est classé dernier.
  • Il existe un décalage entre l’encouragement des entreprises à l’open source au sein de leurs organisations et leur investissement réel. Seulement 18% des personnes interrogées ont déclaré que leur société appartenait à une organisation liée à l'open source et 75% ont indiqué que leur entreprise investissait 1 000 dollars ou moins par an en dons en open source.

Les motivations pour contribuer

Parmi les enseignements du rapport, on découvre les motivations qui président à la contribution à l’open source déclarées par les répondants. Sur la première marche du podium, on trouve l’amélioration de ses compétences de développement ; sur la deuxième, faire partie d’une communauté ; sur la troisième, apprendre de nouvelles technologies. L’intérêt pour l’avancement de carrière arrive en quatrième position.

Il est important de noter que 80 % des répondants contribuent depuis moins de cinq ans, 20 % depuis moins d’un an.

Les projets plébiscités

Dans les différents thèmes abordés, le rapport s’est intéressé aux projets open source considérés comme les plus intéressants dans les trois dernières années.

Le framework React.JS apparaît en première place de la liste et deux autres frameworks JavaScript sont présents dans le top 10 (Angular.js et Vue.js). Cette situation est peu étonnante puisque la majorité des répondants déclare utiliser en priorité JavaScript pour leurs développements (62%). Viennent ensuite les projets de conteneurisation Kubernetes et Docker, puis le système Linux.

Retrouver le rapport dans sa version intégrale ici.

Actualités